Pol Amb Voyage

Blog d'actualités et news de Marrakech

Header

Mauvais temps pour le BTP dans l’immobilier et l’économie de Marrakech

03 juin 2016
Mauvais temps pour le BTP dans l’immobilier et l’économie de Marrakech


La crise financière des dernières années n’a pas laissé le secteur du BTP au Maroc insensible, pire les effets de cette crise sont encore bien présents dans ce secteur. Cela fait 5 années exactement que le secteur est en « déprime ». Les  chiffres de 2015 ne sont pas rassurants. Il est vrai que l’on a observé une légère hausse d’environ 1,3% les premiers mois de l’année 2016 en comparaison à la même période en 2015. Plus inquiétant, on constate une diminution de valeur au deuxième trimestre 2016, avec une baisse d’environ 0,3% par rapport à la même période l’année dernière. Selon les professionnels, les patrons espèrent avoir une reprise d’ici la fin de l’année. Notons que la reprise du secteur est attendue depuis plus de 3 ans. Une reprise qui ne ferait pas de mal au secteur de l’immobilier à Marrakech et au Maroc sur le site http://www.blogdesvoyageurs.com/afrique/destination-maroc/devenir-proprietaire-dune-maison-dhote-a-marrakech.html , vu la dépendance claire qui existe entre le BTP et l’immobilier. 

En effet s’il faut se fier aux chiffres, depuis 2011, le secteur a connu une hausse autour de 2% pourtant jusqu’en 2007 ce secteur avait des hausses supérieures à 10%. L’influence directe de cette situation est que la contribution du secteur des BTP dans le PIB national est passée à moins de 6%, ce qui n’a jamais été vu. Les difficultés du secteur du BTP sont à lier à la baisse de la demande dans le secteur immobilier privé à Marrakech, particulièrement celle des promoteurs immobiliers. Il est important de rappeler que même au niveau des logements, on note une baisse des mises en chantier d’environ 15%. Toutefois la demande la plus forte en BTP vient du secteur public qui compte plus de 70% de la demande. 

Les entreprises de BTP déclarent aussi qu’il y a une baisse au niveau de la demande du secteur public. Toutefois, les chiffres d’investissement public depuis 2011 ne permettent pas de faire ressortir une tendance à la baisse, sur cette période l’enveloppe annuelle s’est maintenue à environ 55 milliards de dirhams. Malgré ces chiffres qui semblent rassurants, la Fnbtp (Fédération nationale du BTP) rappelle que le paramètre le plus marquant de la stabilité du secteur est le taux de réalisation effectif de ces montants, et sur cet aspect il y a beaucoup à redire. Bien évidemment les promoteurs du secteur immobilier à Marrakech subissent les effets néfastes de cet état de fait. De plus, force est de constater que certaines régions ont des situations plus difficiles que d’autres, dépendamment de l’ampleur des marchés publics.

Pourquoi opter pour des trottinettes à trois roues ?

24 mai 2016
Pourquoi opter pour des trottinettes à trois roues ?


Les trottinettes de chez Urbanmove  sont devenues des moyens de déplacement assez courants dans les rues de nos villes. Elles sont adaptées aussi bien aux enfants qu’aux adultes, aux garçons comme aux filles. Chacun y trouve son compte. Les personnes qui recherchent un moyen de se déplacer sur de petites distances, ceux qui souhaitent s’en servir sur des distances plus grandes, ceux qui s’en servent pour faire du sport ou les enfants qui les utilisent comme jouets. Chacun peut trouver la trottinette qui convient à ses besoins et qui est adaptée à son parcours. Tout est fonction de la taille, du matériau de constitution de l’engin, de l’assistance électrique ou de son absence, etc. Les critères sont aussi nombreux et distincts que les besoins des acheteurs. Rappelons que la trottinette est une planche à roulettes qui est dotée d’un guidon afin de la diriger. Dans sa forme la plus commune, cet appareil dispose d’une roue à l’avant et d’une deuxième roue à l’arrière. L’appareil est propulsé par la poussée que l’utilisateur effectue avec son pied tout en tenant le guidon et en se tenant debout sur la planche. 

Avec quelques évolutions, sur le plan technologique surtout, de nombreux modèles de trottinettes ont vu le jour et sont désormais disponibles sur le marché. On retrouve des trottinettes à assistance électriques, encore appelées trottinettes électriques qui ne nécessitent pas que l’utilisateur fournisse continuellement des efforts avec son pied, il est aidé par le moteur électrique installé. Cela facilite grandement les déplacements, surtout sur les côtes. Désormais on retrouve des trottinettes avec 3 roues au lieu de deux. Cela apporte un meilleur équilibre à l’ensemble de l’engin. Mieux encore, ces trottinettes à trois roues sont disponibles sous plusieurs déclinaisons. Une fois de plus, c’est à l’acheteur de déterminer quels sont ses besoins et quels sont les modèles qui lui conviendront le mieux.

Sur le marché des trottinettes à trois roues on retrouve des modèles avec deux roues à l’avant et une roue derrière, tandis que d’autres disposent de deux roues à l’arrière et une roue à l’avant. Les trottinettes dotées de deux roues à l’arrière proposent des variétés différentes. Sur certains modèles les deux poulies se situent sur un même essieu, d’un côté et de l’autre de la planche. Sur d’autres, les poulies se trouvent sur des essieux différents, on leur retrouve une planche qui se divise en deux à partir du milieu. Ces trottinettes à trois roues présentent de nombreux avantages. L’un des premiers avantages d’une trottinette à trois roues est qu’elle apporte une meilleure stabilité lorsqu’on roule. Sur les côtés les inclinaisons sont limitées, ce que l’on ne retrouve pas toujours avec les trottinettes à deux roues, ceci grâce à la présence de deux roues sur le même axe. Les trottinettes de ce genre conviennent aux enfants, parce qu’elles sont une garantie de sécurité supplémentaire. Les débutants peuvent également en faire usage, cela leur permettra de s’initier progressivement à la planche et à l’utilisation du guidon. Les autres avantages que la trottinette à deux roues présente sont la possibilité de se déplacer plus rapidement qu’avec une voiture, et de manière plus propre, car l’environnement n’est pas pollué. Enfin, l’utilisation de la trottinette est une activité sportive à part entière.

Faut-il associer le bleu canard à sa chaise DAW de Charles Eames ?

05 avril 2016
Faut-il associer le bleu canard à sa chaise DAW de Charles Eames ?


Vous avez envie de changer votre décoration d’intérieur, redonner un souffle nouveau à vos pièces principales, mais vous ne voulez pas changer vos meubles. Il est hors de question que vous vous sépariez de votre chaise DAW par Eames sur le lien suivant : http://www.ambiancesetdeco.fr/reconnaitre-chaise-eames-originale-soit-daw/ . L’une des astuces les plus fréquentes est de peindre votre intérieur avec de nouvelles couleurs. Le bleu canard est une bonne option.  C’est une couleur qui embellit les petits espaces et redonne de l’éclat aux meubles. Le bleu canard est une couleur à la fois reposante et mystérieuse. Que ce soit sur le carrelage ou en peinture, en look complet ou en petites touches, le bleu canard s’impose avec beaucoup d’envergure dans nos intérieurs. Pour ceux qui se le demandent, le bleu canard est un bleu renforcé avec des teintes de vert, on a même tendance à penser que c’est un vert renforcé de bleu, certains l’appellent le vert canard. 

En peinture, le bleu canard porte les références « Marine Blue 95 », « Amazonie », « CO2 Gentiane », « Bleu canard ». En panneaux stratifiés les références sont « Print », « Papago », etc. En carrelage mural les références sont « Loft » chez Leroy Merlin, mais on en trouve d’autres. Vous pouvez intégrer le bleu canard de manière subtile sur un pan de mur, sur une porte, en tête de lit dans une chambre, dans un espace réduit ou un renfoncement pour faire un effet d’alcôve. Voilà quelques petites idées qui permettront au bleu canard de rehausser votre chaise DAW Eames. Vous pouvez également vous en servir dans la cuisine ou dans la salle de bains, que ce soit sur les meubles, sur la crédence, sur le plan de travail ou sur le carrelage, autant d’options pour redonner du peps à vos pièces.

Toutefois, tout ne s’accorde pas avec le bleu canard. Il faut éviter de l’associer avec du noir, il faut aussi éviter d’en faire un total look. Le bleu canard étant une couleur assez chaude et forte, il faut le rééquilibrer avec des volumes blancs. Le bleu canard n’ayant pas de racines dans le temps, on peut lui donner une allure vintage en l’associant par exemple avec des meubles des années 1960 comme la chaise DAW Eames. Tout comme un peut le rendre moderne en lui associant plutôt des meubles contemporains. Tant de possibilités à explorer.

Louer un Riad dans la ville hautement touristique d’Agadir au Maroc

02 octobre 2015
Louer un Riad dans la ville hautement touristique d’Agadir au Maroc

Agadir a toujours été l’une des villes les plus sollicitées par les touristes au Maroc. L’année 2015 ne déroge pas à la tradition, en matière d’arrivées, la ville balnéaire affiche une hausse de 28,18% et une augmentation des nuitées à hauteur de 7,19% au mois de juillet 2015. Ainsi, on a observé 83 308 arrivées en juillet 2015 contre 64 991 arrivées au mois de juillet 2014. S’agissant des nuitées, on observe 400 244 nuitées en juillet 2015 contre 373 397 nuitées en 2014. La destination prend de plus en plus d’ampleur après un début d’année 2015 plutôt morose. Toujours au mois de juillet 2015, on observe une augmentation de l’activité dans les établissements d’hébergement de la ville. Cette période a été marquée par le ramadan qui s’est tenu dans le même mois, cela n’a pas empêché la ville de se retrouver au premier rang avec une augmentation de 18 152 arrivées. 

Ces résultats sont tirés des résultats des statistiques de l’hébergement touristique du mois de juillet et des 7 premiers mois de l’année 2015 réalisés par le Conseil Régional du Tourisme de la ville. Ces mêmes résultats montrent que le marché français affiche une augmentation de 29,99% soit 3 857 Français en plus dans la ville d’Agadir. Cette hausse est un décalage par rapport à la baisse des nuitées qui ont perdu 16,22%. Ceci suppose que le nombre de résidents dans les Riad au Maroc  voir la page http://www.visitmorocco.com/  surtout dans la ville d’Agadir a diminué. Pendant ce temps, le nombre de touristes allemands a connu une baisse en termes d’arrivées qui se chiffre à environ 775 clients, soit 15,64% par rapport à la même période l’année précédente. La durée moyenne des séjours a également connu une baisse pour se retrouver à 4,80 jours au lieu de 5,75 jours à la même période il y a un an.

On observe également une baisse dans les taux d’occupation des hôtels de la ville d’Agadir en juillet 2015. La baisse se chiffre à 46,84% contre 46,86% en 2014. Le Riad au Maroc et précisément à Agadir est donc de moins en moins fréquenté. Le CRT fait également remarquer que 42 établissements hôteliers pouvant compter jusqu’à 13 727 lits ont affiché un taux moyen de 44,05%, tandis que 12 seulement ayant une capacité de 8 023 lits affichent un taux de 72,91%.

Le fauteuil lounge Eames par Charles et Ray

30 septembre 2015
Le fauteuil lounge Eames par Charles et Ray

Charles Eames est né le 17 juin 1907 sous le nom Charles Ormond Eames, il est le créateur du fauteuil lounge Eames , en collaboration avec sa meilleure partenaire, qui est aussi son épouse Ray Eames. Après deux années d’études d’architecture entre 1925 et 1927 à l’Université Washington de Saint-Louis, il se lance dans l’exercice de la profession, inspiré par Ludwig Van Der Rohe et Le Corbusier. Ensuite il travaille avec Eero et Eliel Saarinen au cœur du cabinet d’architecte qu’il a ouvert en 1930. En 1938 il se remet aux études, mais cette fois à l’Académie des Arts de Cranbook dans le Michigan où il devient professeur et rencontre sa future épouse Ray Kaiser, encore étudiante. Les deux se marient en 1941 et deviennent des icônes du design, de l’architecture et même du cinéma, en travaillant d’abord pour MGM, avant de se lancer dans des travaux sur les techniques du contreplaqué financés par la marine américaine.Vous pouvez admirer une de leurs créations  sur le site : http://www.famous-design.com/fauteuils-de-salon/fauteuil-lounge-eames-noyer_302.html

Le fauteuil lounge Eames


C’est en 1956 qu’ils créent le fauteuil lounge Eames chair et se lancent dans la production de masse de meubles design. Une première dans l’environnement d’après-guerre dans lequel ils vivent. En même temps, ils créent le repose-pied Ottoman qui accompagne le fauteuil. Les noms respectifs de ces deux meubles sont Eames Lounge (670) et Ottoman (671). Précisons que les deux meubles étaient fabriqués et vendus par la société Herman Miller. Ce fauteuil est le premier meuble créé par le couple et vendu à grande échelle, il compte parmi les objets issus du design industriel. Ce fauteuil a été compris dans l’esprit d’avoir un aspect chaud et de ressembler à un gant de baseball usé. 

Le fauteuil lounge Eames et son repose-pied sont fabriqués avec une structure en contreplaqué de palissandre en trois dimensions. Le fauteuil est garni de coussins en mousse et habillé de cuir en couleur noire ou écrue, les pieds sont en métal chromé. La forme du fauteuil fait également penser à une version américaine et moderne du fauteuil club d’origine française. On retrouve un exemplaire de ce fauteuil dans la collection permanente du MoMa (Museum of Modern Art) à New York. La société Herman Miller aux États-Unis et la société Vitra en Europe continuent de fabriquer et commercialiser ces chaises. Précisons que depuis sa mise sur le marché, ce fauteuil a été commercialisé à plus de 6 millions d’exemplaires dans le monde.